jeanmichel iribarren
Vie d'Ange


     C'était des affamés, jamais apaisés


;